Vous êtes ici

le pâturage

Pour éviter la fermeture par les ligneux ou une trop forte dominance de certaines espèces végétales, les parcelles humides, en bordure d’étang, sont gérées par le pâturage de quatre chevaux Camargue. Les parcelles sont divisées en 13 enclos, d’une surface totale de 15 hectares environ, ce qui permet d’ajuster l’impact des animaux sur la végétation : consommation, abroutissement, écorçage, piétinement. 

Les Camargue ont été amenées par le Conseil Général des Côtes d’Armor dans le cadre de sa politique en faveur des espaces naturels en 2002. 

 Deux traits Bretons viennent compléter le pâturage et permettent d’impliquer un éleveur local dans la gestion du site. Des interventions régulières sont également menées par un agriculteur voisin (fauche complémentaires sur certains enclos de pâturage). 

Cette opération fait l’objet d’un financement Européen et de l'Etat (contrat Natura 2000).

  20_10_2005 b (80)    21_10_2005 1669 (1)