Vous êtes ici

Autres richesses faunistiques du site

pic_noir_yvon toupinLes Oiseaux

 173 espèces d’oiseaux ont été observées ces dernières années sur le site. Cette très grande richesse reflète la diversité des habitats. Le site offre ainsi des sites de nidification pour les espèces liées aux boisements, aux prairies, aux landes, au bocage, aux plans d’eau… mais constitue aussi une halte migratoire et un lieu d’hivernage pour une grande partie d’entre eux.

 

La Cisticole des joncs, le Râle d’eau, Le Pic noir, le Faucon hobereau, la Bondrée apivore ou le Grêbe huppé figurent ainsi parmi les espèces nicheuses ou utilisatrices régulières du site particulièrement intéressantes. La Fauvette pitchou, aperçue par le passé sera à rechercher dans les landes. Le Butor étoilé passe quant à lui tous les hivers et apprécie cette halte migratoire.

 

 

 

Rainette-Verte_webLes Amphibiens

 Ce groupe comprend les crapauds, les grenouilles, les salamandres et les tritons. Du fait de la régression des zones humides notamment, tous les amphibiens sont protégés en France. Grâce à la mosaïque des habitats naturels humides et aquatiques (étangs, mares, boisements, prairies, landes…), le site abrite de nombreux amphibiens. 8 des 15 espèces bretonnes trouvent ainsi refuge sur le site, soit les 2/3 de biodiversité régionale pour ce groupe. Le Triton alpestre, le Triton marbré constituent des espèces à haute valeur patrimoniale.

 

 

 

 

  

Les Reptiles

 Tous les Reptiles sont protégés en France. Sur le site, parmi les 11 espèces présentes en Bretagne, 4 espèces sont présentes (Orvet, Lézard vivipare, Couleuvre à collier et Vipère péliade).

 Heteropterus morpheus_20110711_Moulin neuf_A Mimaud AVLLes insectes

 Les Libellules :parmi les 57 espèces présentes en Bretagne, 33 (soit 58 %) sont observées au sein du périmètre. Cette diversité fait du site l’un des plus riches de Bretagne pour ce groupe.  L’Aeshne printanière, rare en Bretagne et en Côtes d’Armor ainsi que l’Agrion exclamatif, l’Agrion nain et le Sympètre noir, rares en Bretagne et inscrits sur la Liste rouge nationale, illustrent cette richesse.  

 

  • Les Papillons : 80 espèces de papillons de jour peuvent être observées en Bretagne. Parmi celles-ci 27 l’ont été sur le site. Cette proportion (36 %) est très importante si l’on considère la situation septentrionale et intérieure du site et la sensibilité des papillons à l’ensoleillement et la chaleur. Le site est donc tout à fait intéressant pour ce groupe. L’Azuré du trèfle, en Déclin en France, Le Miroir, localisé en Bretagne et inscrit sur la Liste rouge européenne, ou encore La Grande Tortue, en déclin en France et en Bretagne, figurent parmi les espèces phares.