Vous êtes ici

Les espèces végétales

 

Présentation des espèces

 

 

 

  • LES ESPECES VEGETALES PROTEGEES : inscrites sur la liste des espèces végétales protégées au niveau national (arrêté du 20 janvier 1982, modifié par l’arrêté du 31 août 1995)

Crédit : AVL

·Dryoptéris atlantique

Cette fougère protégée à distribution atlantique n’est connue que dans 6 départements français. Elle n’est que relativement fréquente par places dans le Finistère et le Nord du Cotentin et est bien moins commune dans les quatre autres départements dont les Côtes d’Armor. Elle se tient sur des substrats siliceux dans des biotopes ombragés à forte humidité atmosphérique.

Photo : Janely Rejony

·Rossolis à feuilles rondes

Plante carnivore caractéristique des tourbières acides à sphaignes, le rossolis à feuilles rondes est présente dans les mileix de tourbières.

Photo : José Durfort

·Rossolis intermédiaire

Plante carnivore caractéristique des tourbières acides à sphaignes, souvent sur tourbe mise à nu, le rossolis intermédiaire est bien présence dans les milieux  de landes, notamment dans les petites dépressions locales

Photo : José Durfort

·Littorelle à une fleur

Cette petite plantaginacée amphibie se trouve encore assez régulièrement en Bretagne sur les rives sablo-vaseuses régulièrement exondées des plans d’eau et étangs. L’espèce est toutefois en régression en France ce qui justifie sont inscription à la liste des espèces protégées.

  • LES ESPECES VEGETALES MENACEES :

     

    Plantes rares et menacées sur l’ensemble du Massif armoricain :

     ·Jonc rude (ou Jonc squarreux), plante indicatrice des tourbières et landes tourbeuses oligotrophes.

          · Canche sétacée, graminée des landes et marais tourbeux, rare et certainement en régression générale, au moins dans le Massif Armoricain.

  

           Plantes assez rares ou plus communes suivant les secteurs du Massif Armoricain considérés, souvent inféodées ou caractéristiques d’habitats menacés, très souvent en régression : 

 · Elatine à six étamines, petite plante annuelle couchée, aux délicates fleurs blanc rosé, des rives exondées des plans d’eau, souvent sur substrat fin plus ou moins enrichi en matière organique.

 · Deux plantes de prés et prairies tourbeuses, ou acides-oligotrophes du bord des eaux :  le Gaillet faible et l'Epilobe des marais.

 · Deux plantes de tourbières : la Narthécie des marais (ou Ossifrage), plante indicatrice des tourbières par excellence (milieux d’intérêt communautaire prioritaires), et la Grassette du Portugal, plante insectivore à distribution atlantique, pionnière sur tourbe nue. 

 · Laîche en rostre, Trèfle d’eau (ou Menyanthe) et Potentille des marais : 3 plantes de fosses tourbeuses, bas-marais acides et bords d’étangs oligo à mésotrophes.

             

Narthécie des marais, Laîche en rostre, Fleur de Trèfle d’eau, Potentille des marais (source Janely Rejony, Patrick Blondel, Janely Rejony, AVL)